Accro à la grossesse

accro à la grossesse
Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Depuis que j’ai eu mon premier enfant, je me suis trouvée une nouvelle passion : je suis accro à la grossesse !

J’ai tellement adoré ça que j’ai remis ça 18 mois plus tard.

J’aurai pu le faire encore plus tôt, vous me direz. Mais, vu mon passif, c’est déjà énorme.. !

Le désir d’enfants… refoulé

Pendant longtemps, je ne voulais pas d’enfants. J’en étais certaine, je n’étais pas faite pour ça!

Je trouvais le monde trop dur, et du coup je pensais que faire un enfant était quasiment un crime contre l’humanité. L’écologie, la violence, le non-respect des droits de l’Homme, la surpopulation… tout ces sujets me rendaient malade, au point de balayer d’un revers de main la simple idée de pouvoir créer un petit être. J’étais bien tentée par l’adoption, mais en couple. Et mon mari, lui, ne voulait même pas y penser.

accro à la grossesse
geralt

Je pensais d’autre part ne pas pouvoir assumer la responsabilité d’un bébé. J’avais peur d’être émotionnellement immature pour cela. J’avais beaucoup d’idées reçues sur la grossesse. Je ne voulais pas déformer mon corps, moi qui avait déjà tant de mal à l’accepter tel qu’il était.

Accro à la grossesse

Prise de conscience

Un beau jour, mon (futur, à l’époque) mari m’a demandé officiellement un enfant. Nous allions au repas d’anniversaire de ma meilleure amie. J’étais très émue…

Cela faisait quelques mois que je m’étais apaisée concernant ce sujet.

Je ne savais pas quoi dire, mais ma première réaction à été de dire que j’étais d’accord mais que j’avais peur de la grossesse.

Je ne m’attendais pas à ça de ma part. J’ai toujours pensé que si quelqu’un me demandait de faire un enfant avec lui, ce qui était déjà arrivé auparavant avec un autre homme, d’ailleurs, je dirai « non » du tac au tac. Et je n’aurai jamais cru que si cela se reproduisait, j’éprouverai ce sentiment de bien-être et de gratitude.

Essais bébé

Entre temps, nous nous sommes mariés et sommes partis en lune de miel, histoire de laisser mûrir l’idée…

Nous avons commencé à essayer de mettre en route ce bébé quasiment un an après la demande officielle de mon mari.

Et je suis tombée enceinte 2 mois plus tard. J’avais fait enlever mon stérilet au cuivre et étais en train de m’habituer à mon diaphragme. Puis, nous avons arrêté de nous en servir, d’un commun accord…

J’ai eu un jour de retard de règles, puis deux, et comme mes cycles sont très réguliers depuis que je suis passée à un mode de contraception naturelle, je savais que ce n’était pas un hasard. J’ai fais un test de grossesse qui s’est révélé positif. Puis, un deuxième, pour être sûre.

accro à la grossesse
amacchio

Comme la date du terme, d’après mes premières estimations tombait à la date d’anniversaire de ma moitié, j’ai mis les deux tests dans une enveloppe et ai écrit « Joyeux anniversaire, un peu à l’avance » dessus.

Lorsque je les lui ai offerts, il m’a demandé « C’est un test de grossesse ? ». Ce à quoi j’ai répondu « Non, ce sont deux stylos ! ». Il était un peu ému, alors il a ri, mais d’un air plutôt coincé. Ou alors, c’est que ma blague n’était pas drôle, je sais pas…

L’état de grâce

Durant cette grossesse, j’ai vraiment vécu l’extase, surtout pendant le dernier trimestre. Beaucoup m’ont dit que c’est là qu’elles avaient le plus souffert. Que le ventre était gros et que les mouvements étaient difficiles. Qu’elles faisaient des insomnies…

accro à la grossesse
Greyerbaby

Je pense que la pratique des bains dérivatifs m’aide beaucoup dans mon quotidien de femme enceinte. J’ai eu mal au dos pour mes deux grossesses, et effectivement, les gestes sont plus difficiles. Mais quand on « rentre vraiment » dans cet état, on s’aperçoit que c’est tout naturel et que c’est bien fait pour qu’on prenne le temps de faire les choses. On ralentit pour se mettre au calme et accueillir ce bébé dans la sérénité.

Ce qui m’a rendu accro à la grossesse

J’ai beaucoup pris soin de moi en apprenant vraiment à manger mieux. J’ai passé un nouveau cap au niveau alimentaire pour cette seconde grossesse. Car, si vous ne le savez pas encore, j’attends mon 2e bébé (avec impatience). Il naîtra à la mi-juillet.

Je fais des séances de réflexologie, également. Ma fille a été un bébé plutôt calme, et cela m’a aidée à l’être tout autant. J’ai profité au maximum des moments magiques de la grossesse : sentir le bébé bouger, voir son ventre s’arrondir, attendre le moment de l’accouchement…

accro à la grossesse
massdaffoni

La réflexologie m’a beaucoup aidée dans mon souhait d’accoucher naturellement. Pour ma fille, j’ai eu des angoisses en toute fin de grossesse par rapport à la douleur de l’accouchement. J’allais vers le total inconnu et je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre.

Je suis beaucoup plus sereine maintenant. Il y aura certainement des surprises, et c’est la vie. Mais je l’accepte et je pense que les choses vont bien se passer.

La pratique des bains dérivatifs m’aide énormément, là aussi, sur le plan émotionnel et psychologique. Je gère mieux mes émotions. Et, quand on est enceinte, elles peuvent parfois être fortes !

Ce qui m’a rendue accro à la grossesse, il faut le dire, c’est le fait d’attirer les regards avec mon ventre rond. Je me sens tellement forte (mais fragile aussi) à ce moment-là.

C’est aussi le fait de faire une pause dans sa vie où l’on s’occupe d’abord beaucoup de soi. Puis, de son si petit bébé, qu’on a crée soi-même avec son conjoint. Quand je le sens bouger dans mon ventre, j’ai parfois peine à croire qu’il est là et que bientôt je le verrai.

Êtes-vous accro à la grossesse, vous aussi? Qu’est-ce qui vous plaît le plus là-dedans? Merci de partager tout cela dans les commentaires!

Et n’hésitez pas à cocher la case “abonnez-vous” afin de ne rater aucun de mes prochains articles!

Natacha

  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •  

6 commentaires pour “Accro à la grossesse

Répondre
  1. Je suis une totalement ACCRO à la grossesse moi aussi !

    J’ai adoré voir mon ventre s’arrondir, sentir la vie qui s’installe en moi, les mouvements de mon bébé.
    Je me suis délectée de chaque journée de cette période magique. Et j’avoue avoir encore du mal à comprendre la majorité des femmes, qui disent toujours “j’en peux plus” en fin de grossesse ! lol
    Bon j’ai accouché 12 jours avant terme donc peut-être que je n’ai pas eu le temps d’en avoir marre… ?

    La naissance de mon bébé (dans mon salon !) a été une aventure encore plus exceptionnelle, je raconte ce moment magique sur mon blog : https://naissance-enfance-nature.com/tmoignage-la-naissance-de-mon-enfant-dans-mon-salon-aad/

    Merci Natacha pour ce bel article qui fait plaisir

    1. Natacha Guillaume|

      Merci à toi Fanny pour ton commentaire! J’ai adoré le récit de ton accouchement 😉 ça m’a émue aux larmes..!
      Certaines femmes se plaignent dès le début de leur grossesse, tu sais. Les nausées, la fatigue, les aigreurs… malgré avoir déjà ressenti tous ces symptômes, j’adore¨toujours autant être enceinte! On est toutes différentes, j’imagine.
      Bises, Natacha

  2. je trouve votre blog tres interessant 🙂

    1. Natacha Guillaume|

      Merci beaucoup 🙂
      Votre site est très beau!
      Natacha

  3. Coucou Natacha,
    Je viens de tomber sur ton blog, à partir du 1er sur la HNI 😉 Quel joli article!
    C’est rigolo, ce qu’une grossesse peut ouvrir comme changement de perception… Perso, avant ma grossesse tout comme toi j’étais inquiète de ne pas me reconnaître ( corps) après l’accouchement, je ne savais pas si c’était le bon moment pour moi etc… Et puis c’est arrivé!
    Même si je ne me considère pas comme accro à la grossesse, je dois dire que j’ai vécu une grossesse géniale et je garde beaucoup de tendresse pour cette période unique. En revanche je n’ai pas trop aimé justement le regard “forcé” des autres sur moi via mon bidon lol, d’autant plus que mis à part le dernier mois, mon ventre bien qu’arrondi se faisait assez discret et on ne me croyait pas toujours quand je disais que le terme était le mois suivant lol. Bref, c’est du détail!
    Merci pour ton partage!
    A bientôt,
    Maité

    1. Natacha Guillaume|

      Coucou Maïté,
      pour moi aussi ça a mis longtemps à se voir que j’étais enceinte, pour les deux grossesses. Et je pensais (à tort) que plus une femme était fine et plus ça se voyait vite… Comme quoi, j’ai encore des idées reçues!
      Merci de ton commentaire,
      Natacha

Laissez votre réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.