La sexualité dans le couple parental – Jour 15 de mon défi

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans cet article, je vais parler d’un sujet qui nous touche tous, du moment qu’on a des enfants : la sexualité dans le couple parental.

sexualité dans le couple parental
Free-Photos

La parentalité en général est un vaste sujet qui m’intéresse beaucoup, me passionne même. Si vous voulez un aperçu de ma vie en tant que parent, cliquez ici, vous tomberez sur mon autre blog.

La sexualité pendant la grossesse

Lorsque j’étais enceinte de ma fille, nous n’avons pas eu de problèmes majeurs. J’avais mal au dos, mais comme nous n’étions « pas encore » parents, nous prenions le temps. Nous avons même fait l’amour alors que j’étais en plein travail, le jour de l’accouchement.

Lors de ma seconde grossesse, physiquement, je me sentais plus en forme. J’avais parfois des douleurs lombaires. La fin approchant, j’avais moins de mobilité et effectivement, cela peut entraver pendant l’acte. C’est un bon moyen de casser la routine. On fait preuve de créativité et d’imagination pour trouver les positions et les gestes qui font du bien. Nous avons, là aussi, fait l’amour alors que les contractions d’accouchement avaient commencé…

Pendant la grossesse de leurs femmes, certains hommes – et la femme aussi, peut-être – sont gênés. Ils n’arrivent pas à s’abandonner, pensant toujours au bébé, qui peut entendre et sentir ce qu’il se passe.

sexualité dans le couple parental
1041483

Personnellement, j’ai plusieurs fois senti mes bébés bouger pendant que je faisais l’amour avec mon homme. Il y a des moments où j’ai du respirer et me reconnecter à ma moitié pour ne pas me couper de toute sensation avec des pensées parasites. Et avec ça, mettre carrément fin à l’acte sexuel.

Avoir des rapports sexuels pendant la grossesse n’est pas chose dont on va facilement parler. Plusieurs amis de mon homme, sans enfants, lui ont dit qu’ils pensaient ne pas pouvoir continuer à en avoir si leur femme était enceinte.

La reprise des rapports sexuels après l’accouchement

Après l’accouchement, on peut prendre plus ou moins de temps pour retrouver une sexualité « normale ». La reprise des rapports sexuels après l’accouchement survient entre 1 jour et 1 an après l’accouchement. On est vraiment tous différents !

Ce qui peut gêner

La césarienne, l’épisiotomie, une difficulté à s’attacher au bébé, un bébé aux besoins intenses (BABI), et bien-sûr, la fatigue qui peut survenir au bout de quelques jours –  et que tous les parents connaissent même si tout le reste va très bien !

Je pense que certaines femmes ont du mal à se réapproprier leur corps après l’accouchement. Elles peuvent aussi être dans la fusion totale avec leur bébé. C’est le 4e trimestre de la grossesse…

sexualité dans le couple parental

Me concernant

Après avoir accouché de ma fille, mon mari et moi avons mis 3 semaines environ pour reprendre une activité sexuelle.  J’ai été très malade juste après l’accouchement et je n’ai pas pu allaiter, enfin pas comme je le voulais!

Cependant, je me sentais très soudée à mon mari. Il m’a beaucoup aidée et soutenue. J’ai recommencé à faire des bains dérivatifs (BD), une fois que je me sentais mieux « d’en bas ». J’ai eu une belle déchirure : vive l’accouchement sous péri sur le dos! Les BD m’ont énormément aidée, comme à chaque fois que j’ai un souci (ou pas, d’ailleurs), que ce soit à retrouver la forme physique ou mentale. Ils m’ont aidée à passer le cap, à faire le deuil de l’allaitement et à dompter le Grand Méchant Biberon !

Un des avantages majeurs des BD chez moi, c’est qu’ils boostent ma libido!

Nous avons mis une semaine à reprendre les rapports après que j’ai accouché de mon fils : vive l’accouchement naturel!

Quand on n’arrive pas à prendre un moment pour se retrouver à deux

Je suis en plein dans cette période !

Maman d’une petite fille de 33 mois et d’un garçon de 6 mois, je me sens parfois débordée.

Ma fille est en effet très demandeuse d’attention, surtout au moment du coucher. Mon fils s’endort assez facilement, heureusement.

Nous adorons dormir avec eux, surtout qu’ils en ont vraiment besoin. Nous attendons alors qu’ils soient profondément endormis pour nous éclipser dans la chambre d’amis ou ailleurs… Mais ce n’est pas toujours simple! Mon mari est parfois très fatigué – moi aussi, d’ailleurs. Il se lève très tôt lorsqu’il travaille. Notre fille a parfois le sommeil très agité. Et enfin, nous nous endormons souvent avant de penser ne serait-ce qu’à, éventuellement, faire un petit câlin.

sexualité dans le couple parental
smpratt90

Il nous arrive de ne pas faire l’amour pendant 2 semaines, voire plus. Mais surtout, pendant ces laps de temps, nous n’avons pas un seul moment où nous pouvons être seulement tous les deux pour se parler, se toucher, s’embrasser. Cela va au-delà de l’absence brute de rapports sexuels.

Il faut parfois faire preuve d’imagination pour parvenir à trouver un moment – et un endroit – pendant lequel on ne sera pas dérangés. La sexualité dans le couple parental, c’est important! Ce n’est pas parce qu’on est parents qu’on reste figés dans ce rôle et c’est nécessaire d’en avoir conscience pour continuer à faire brûler la flamme, il me semble.

Natacha

  •  
    14
    Partages
  • 14
  •  
  •  

Laissez votre réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.